fermer menu
fermer menu
Croisons les vues, croyons les regards.
  • fr
  • en
  • C'est leur histoire

    24 heures avec Amadou : le quotidien d’un enfant à la rue

    A Paris, l’association Utopia56 essaye chaque nuit de reloger des mineurs isolés. De l'attente à la chambre d'hôtel, en passant par les transports et les repas, nous avons suivi Amadou pendant 24 heures. Ce mineur âgé de 15 ans est arrivé en France il y a moins d’un mois, depuis son Sénégal natal.

    18 heures : Amadou est assis sur un banc près de l’Hôtel-de-Ville (1er arrondissement) Même si c’est un grand gaillard, les traits de son visage harassé et son regard d’agneau rappellent qu’il est mineur. Ce vendredi 20 février, quand nous le rencontrons pour la première fois, Amadou se rend pour la troisième fois sur le parvis de l’Hôtel-de-Ville, en espérant passer la nuit à l’abri. Car depuis son arrivée en France, Amadou est sans domicile.Épuisé, sans repère, et tenaillé par le froid hivernal, Amadou se met à errer dans la « ville lumière », jour et nuit. Une femme l’envoie à Créteil (95) afin d’être pris en charge par France Terre d’Asile (association de soutien aux demandeurs d’asile). Mais sans statut juridique, Amadou reste sans domicile. Jusqu’à ce qu’il entende parler de l’action de relogement d’Utopia56. 22 heures : Amadou se rend à l’Hôtel de la Paix (18ème arrondissement) Les bénévoles lui ont...

    fond de couleur pour message abonnement

    Pour lire la suite, soutenez Guiti News et abonnez-vous à partir de 2€/mois*

    Vous aimerez aussi :

    icone du ministere de la culture francaise, qui soutient Guiti News
    © Guiti News 2021 – tous droits réservés