fermer menu
fermer menu
Croisons les vues, croyons les regards.
  • fr
  • en
  • Ici et là-bas

    Pakistan : quid d’un pays pauvre qui paie le prix du changement climatique

    Au Pakistan (Asie du Sud), près de 33 millions de personnes ont été touchées par les inondations et 1600 ont perdu la vie. Si Islamabad a l'une des émissions de gaz à effet de serre les plus faibles au monde, c’est aussi l’un des pays les plus durement touchés par le changement climatique. 

    The flooded province of Khyber Pakhtunkhwa, northwest Pakistan, on August 31. Copyright: UNHCR/Usman Ghani

    « Le changement climatique est là et maintenant, les personnes [au Pakistan] se démènent pour sauver leur vie et leurs biens », martèle Matt Saltmarsh, responsable de l'information et des médias pour l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR).  Près de 1600 personnes ont désormais perdu la vie dans la catastrophe climatique qui frappe le Pakistan. Selon le HCR, plus de 33 millions d’habitants ont été affectés par les inondations depuis juin dernier, soit 14% de la population du pays. Les femmes en première ligne Les pakistanaises ont été plus durement touchées encore par la catastrophe climatique, et notamment les femmes enceintes. Le Guardian rapporte que sur les 650 000 femmes enceintes dans les zones inondées, 73 000 d'entre elles accoucheront durant ce mois de septembre. Or, avec la catastrophe climatique de nombreux établissements de santé ont été détruits, alerte l'Unicef (Fonds des Nations unies pour l'enfance).  Parmi les...

    fond de couleur pour message abonnement

    Pour lire la suite, soutenez Guiti News et abonnez-vous à partir de 2€/mois*

    Vous aimerez aussi :

    icone du ministere de la culture francaise, qui soutient Guiti News
    © Guiti News 2021 – tous droits réservés