MENU
Recevoir la Newsletter

Quid du parrainage citoyen : récit d’expériences en France et en Italie

« Si chacun commence autour de soi, cela devrait aller dans le bon sens ». Pour apporter une réponse citoyenne à la crise de l’accueil et de la solidarité à l’endroit des personnes migrantes, des membres de la société civile s’organisent. C’est bien là l’objectif du parrainage citoyen qui vise à accompagner et héberger des personnes pour leur permettre de s’établir dans le pays d’accueil dans des conditions légales et sûres.

Interview et montage : Alexandra Pichard / Introduction : Somar Bakir / Traduction : Baptiste Frichet. En collaboration avec l’Institut français des relations internationales.


Guiti News est parti à la rencontre de deux familles, en France et en Italie. Dans un village de l’Ain, Clodine a hébergé Mushtaq pendant deux ans. De l’autre côté des Alpes, Ismaïl vit chez Emanuela, à Biella dans le Piémont.

Les quatre nous font part du défi de la rencontre, des vertus de la cohabitation et des aspirations qui les animent.

Vous aimerez aussi :

  • “Crise des réfugiés”, la réussite de la réinstallation en monde rural. « On ne pouvait pas laisser les gens mourir à notre frontière ». Depuis 2016, la petite ville d’Uzerche en Corrèze, a décidé d’accueillir des familles réinstallées syriennes. Sans angélisme, accueillants et accueillis nous racontent l’intégration en ruralité, en n’omettant pas les difficultés spécifiques que posent l’éloignement des centres urbains, notamment en termes d’accès aux soins.
  • Associations : inclure les personnes exilées, le défi de la rencontre. Nombre d’associations travaillent de plus en plus avec des bénévoles exilés dans leurs missions ou leur communication externe. Une histoire d’écoute et de partage, mais impliquant d’être vigilant quant aux relations de pouvoir. Pour éviter que l’inclusion ne soit qu’un principe ornemental, comment faire davantage “pour et par” les personnes concernées ?

ut mattis felis venenatis libero sed consectetur id, Lorem dolor. neque.