De l’urgence d’être régularisés : la lutte continue des postiers sans-papiers

Ils tiennent le piquet de grève depuis quatre mois devant l’agence Chronopost d’Alfortville, dans le Val-de-Marne. Originaires notamment du Mali ou de Guinée, des dizaines de travailleurs sans-papiers réclament inlassablement leur titularisation et leur régularisation à la filiale de la Poste. Alors qu’un nouveau rassemblement est prévu aujourd’hui pour les soutenir, Guiti News est parti à la rencontre de l’un des grévistes, Fofana Mamadou. Comptant bien sur le soutien d’autres travailleurs sans-papiers comme sur celui d’élus, il martèle : “Nous ne lâcherons rien”.

Mortaza Behboudi, Vivien Picouleau et Sofia Belkacem


ut pulvinar tristique felis porta. ut ipsum ut efficitur. Curabitur