“Ne pas se soumettre”, la résistance de la philosophe Seloua Luste Boulbina

« On vit mal d’être traité différemment par des critères qui ne sont pas ceux qui sont affichés. Quand on voit bien qu’il y a d’autres critères qui interviennent : le fait d’être “arabe”, “noir”, “femme” ». Philosophe franco-algérienne, Seloua Luste Boulbina s’intéresse tout particulièrement aux rapports de domination dans nos sociétés. Spécialiste des études « post-coloniales », elle montre combien les «dominés» sont encore dévalorisés et stigmatisés. La chercheuse appelle ainsi à ne pas se soumettre et à renoncer à toute velléité de reconnaissance.

Mortaza Behboudi et Nina Gheddar


eleifend commodo sem, odio porta. ut eget Donec efficitur. ut id quis