MENU
Recevoir la Newsletter

Coronavirus : le Portugal régularise temporairement les personnes immigrées

Ce 29 mars, le gouvernement socialiste d’Antonio Costa a pris la décision d’octroyer à tous les sans-papiers, les mêmes droits que les résidents permanents, afin de garantir leur accès aux services publics durant la crise du coronavirus.

La rédaction

« Les gens ne devraient pas être privés de leurs droits à la santé et aux services publics, juste parce que leur demande est en cours. Pendant cette période exceptionnelle, les droits des migrants doivent être garantis », a ainsi déclaré Claudia Veloso, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères portugais à Reuters.

Il s’agit également d’une mesure pragmatique pour réduire la contagion en limitant le contact entre les demandeurs et le personnel de contrôle des frontières. Durant la seule année 2019, 135.000 personnes ont acquis le droit de résidence, tandis qu’on décompte 580.000 résidents étrangers au Portugal.

En France, le député LREM Aurélien Taché, à l’origine des « 72 propositions pour une politique ambitieuse d’intégration des étrangers arrivant en France » en février 2018 a interpellé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner sur cette mesure.

Pour le moment en France, sans hébergement, les migrants privés d’accès à la demande d’asile peuvent encore être expulsés.

accumsan nec dolor luctus elit. diam mi, massa