MENU
Recevoir la Newsletter

La Hongrie refoule à nouveau des migrants voulant rejoindre l’UE

Plus de 200 migrants situés en territoire serbe ont voulu, ce jeudi soir, passer la frontière hongroise et rejoindre l’Union européenne. Ils ont finalement été pris en charge par les autorités serbes.

La rédaction.

Plus de 200 migrants bloqués en Serbie ont été refoulés à la frontière avec la Hongrie après avoir manifesté pacifiquement ce jeudi soir, au poste-frontière de Kelebia-Tompa.

Les migrants voulaient rejoindre la Hongrie, et surtout, l’Union européenne. Après avoir manifesté, ils ont organisé un sit-in dans un froid glacial. Des enfants portaient des pancartes sur lesquelles il était indiqué : « Nous sommes des réfugiés, pas des criminels » ou « Laissez-nous passer en paix »… En vain.

La police hongroise a fermé la frontière. Les migrants ont ensuite été pris en charge par les autorités serbes dans la nuit de jeudi à vendredi et ils ont été emmenés vers des centres d’accueil en Serbie.

Fin janvier, c’est à un autre poste-frontière entre la Hongrie et la Serbie qu’une soixantaine de migrants ont été refoulés par les garde-frontières hongrois. Les policiers ont alors effectué des tirs de sommation pour dissuader les migrants de pénétrer sur le territoire hongrois.

La Hongrie de Viktor Orban a construit, en 2015, une clôture anti-migrants en partie électrifiée le long de la frontière avec la Serbie et la Croatie.

facilisis non id Nullam ut eleifend dolor Praesent libero elit. libero