Le gouvernement va instaurer des quotas sur l’immigration des travailleurs

L’exécutif veut mettre en place des “objectifs chiffrés” pour l’immigration économique d’ici à l’été 2020.

La Rédaction


Ce 5 novembre, le gouvernement a annoncé l’instauration de quotas pour les travailleurs étrangers non ressortissants de l’Union européenne. « Il faut que ça corresponde aux besoins qu’on n’arrive pas à pourvoir », a précisé Murielle Pénicaud, la ministre du Travail sur l’antenne de BFMTV. En effet, des secteurs professionnels sont particulièrement sous tension en France. Parmi eux, les dessinateurs en électronique, les mécaniciens ou encore les aides à domicile. Une liste a été établie en 2008. Elle sera débattue au Parlement chaque année afin de déterminer quelles sont les branches les plus en demande. 

En janvier dernier, le président de la République avait évoqué la création de ces quotas dans sa lettre aux Français. Avant le lancement du grand débat national, il avait demandé : « En matière d’immigration, une fois nos obligations d’asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ? »

Cette annonce intervient après le débat sur l’immigration à l’Assemblée. Le Premier ministre va annoncer 20 nouvelles mesures qui devraient durcir la législation. Quelques unes, dont l’instauration des quotas, ont déjà été dévoilées. Le gouvernement compte également imposer trois mois de carence aux demandeurs d’asile avant qu’ils puissent bénéficier de la sécurité sociale de base.

sit amet, consequat. vulputate, mattis Sed quis elementum velit, libero