MENU
Recevoir la Newsletter

Australie : la presse proteste contre la censure en recouvrant ses unes de noir

Lundi 21 octobre, les Australiens ont découvert les unes de la presse nationale et régionale recouvertes de noir. Une seule question visible en une : «Quand le gouvernement vous cache la vérité, qu’est-ce qu’il vous cache ?»

La Rédaction


Si la presse australienne, habituellement très concurrentielle, a décidé de s’unir dans ce combat, c’est en réaction à deux évènements majeurs qui ont eu lieu cette année. En juin, une descente de la police fédérale a lieu chez ABC, chaîne de télévision nationale qui a dénoncé les crimes de guerre que les forces spéciales australiennes auraient commis en Afghanistan.

En parallèle, la journaliste Annika Smethurst a vu son domicile perquisitionné pour avoir dénoncé la volonté du gouvernement australien d’espionner ses citoyens. 

Les requêtes des médias australiens sont simples : une meilleure protection des lanceurs d’alerte, une réforme des lois sur la diffamation et de façon générale un assouplissement de la législation très stricte en matière de sécurité nationale.  

Paul Murphy, chef du syndicat Media Entertainment and Arts Alliance a pris la parole pour expliquer «La culture du secret qui découle de ces dispositions légales restreint le droit de tout Australien à être informé et cela va bien au-delà de l’intention de départ qui était la préservation de la sécurité nationale.»

odio elit. mattis libero. consectetur Praesent vel, porta. dolor.