Lesbos : un incendie dans le camp de Moria fait deux morts

Une femme et un enfant sont décédés dans l’incendie qui a ravagé le camp surpeuplé de Moria ce dimanche en Grèce.

La rédaction


Tragique incendie. Ce dimanche, des conteneurs du camp de Moria, situé sur l’île grecque de Lesbos ont pris feu. Deux personnes sont mortes. Un enfant est décédé dans les flammes tandis qu’une femme, transportée à l’hôpital, a succombé à ses blessures.

« Il a fallu longtemps pour éteindre l’incendie. Environ une demi-heure. Nous avons aidé les gens qui se trouvaient à l’intérieur des conteneurs. Nous avons trouvé deux enfants complètement carbonisés et une femme morte », a raconté Fedouz, un adolescent afghan à un reporter de l’Agence France Presse.

Selon les habitants du camp, les pompiers ont tardé à intervenir. Ils sont arrivés 20 minutes après que l’alerte a été donné. De quoi susciter la colère de certains occupants. Des émeutes ont éclaté. La police a dispersé les migrants avec des gaz lacrymogènes.

La situation de Moria est critique depuis de nombreux mois. Le camp est surpeuplé. Les bénévoles des ONG font face à un manque criant de moyens et d’infrastructures adaptées à l’accueil et la prise en charge de tous les occupants du camp. 13 000 personnes vivent sur le site alors qu’il ne dispose que de 3000 places.

Actuellement, la Grèce compte 70 000 migrants sur son territoires, principalement des réfugiés syriens arrivés en 2015.

Ce dimanche, le ministre d’Etat grec George Gerapetritis a annoncé qu’un nouveau projet de loi allait être débattu en conseil des ministres. Il viserait à moderniser “en accord avec les critères européens, la procédure concernant le droit d’asile”.

vel, mattis odio diam lectus nunc