Rouen : un imam écope de deux ans ferme pour avoir fourni des bateaux à des migrants

Un réfugié politique iranien était poursuivi pour avoir acheté des bateaux pneumatiques destinés à des migrants souhaitant traverser la Manche.

La rédaction de Guiti News


Un imam de Petit-Couronne, dans la banlieue de Rouen (Seine-Maritime), également réfugié politique iranien en France depuis 2016, a été condamné ce lundi 3 juin par le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) à une peine de trois ans de prison, dont un an avec sursis. Ce dernier a acheté sept bateaux pneumatiques destinés à des migrants rêvant de traverser la Manche, afin de rejoindre la Grande-Bretagne.

L’homme âgé de 39 ans, et étudiant en deuxième année de médecine, s’est également vu interdire de séjour dans le Nord et le Pas-de-Calais pour une durée de cinq ans.

Dans ce même dossier, un fidèle de la mosquée de Petit-Couronne, un Sénégalais de 29 ans, a écopé d’une peine de 18 mois de prison, dont neuf mois avec sursis.

Lors de leur procès, les deux hommes ont déclaré qu’ils avaient acheté ces bateaux pour une troisième personne, qui n’a pas été identifiée par la police malgré les écoutes téléphoniques et les filatures. Ils ont ajouté qu’ils ignoraient à quoi servaient exactement ces bateaux. Des propos qui ont été contestés par le parquet.

ut luctus Praesent felis risus. neque. odio quis dictum Phasellus