Documenter et accompagner la révolte : Malek Bensmaïl, caméra au poing

“Le corps algérien a subi tellement d’humiliations et de massacres, qu’il a été anéanti, enseveli. Il est en train de renaître. Et nous cinéastes, nous devons accompagner ce mouvement”. Réalisateur de “La bataille d’Alger : un film dans l’histoire”, “La Chine est encore loin” ou encore “Aliénations”, Malek Bensmaïl filme l’Algérie depuis près de vingt ans. Parce que son pays se trouve encore dans l’urgence, il exhorte à filmer dans l’urgence pour enfin créer un rapport documenté au réel. Guiti News l’a rencontré à l’occasion de sa venue au festival de Douarnenez (29), une édition consacrée cette année à l’Algérie.

Mortaza Behboudi et Nina Gheddar


risus. ante. sem, dictum venenatis, libero. Praesent felis accumsan