MENU
Recevoir la Newsletter

[Vidéo] L’art déconfiné #4 : la touche du musicien Pooya Alinia

« Composer librement et rendre les gens heureux ». C’est le leitmotiv de Pooya Alinia, instrumentiste iranien, ravi de pouvoir retrouver la scène. Rencontre en musique.

Une série de Justine Segui


Retrouvez les épisodes précédents de la mini-série vidéo « Art déconfiné » :

1/L’univers du danseur Nidal Abdo. Danseur et chorégraphe, Nidal Abdo met en mouvement l’exil avec son collectif “Nafass”. Privé de scène pendant la pandémie, il insiste : l’art est un moyen de subsistance. La partie intégrante d’un processus de guérison.

2/L’oeil du photographe Mahmoud Alshara. Photographe, il s’exprime au travers des images. S’il n’a pas pu exposer pendant la pandémie, il ne pose pas son appareil photo. « L’artiste travaille toujours, confinement ou pas, il travaille. Même s’il ne prend pas de photos, il a toujours des idées », insiste-t-il.